•  
  •  
image-8386202-Schmetterling-07.gif

Très en vogue chez les sportifs d'élite, mais aussi efficaces pour le grand public, les bandes souples et colorées de taping kinésiologique permettent d'accélérer la guérison des dysfonctionnements musculaires, tendineux, ligamentaires et circulatoires.

Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas là d'un bandage souple (strapping) un peu plus «fun» que les autres, mais de la partie visible d'une technique révolutionnaire inventée par le chiropracteur japonais Kenzo Kase: le taping kinésiologique (ou K-tape). Comme le laisse supposer son nom, cette méthode s'inspire de la médecine douce homonyme, qui s'attelle à corriger les déséquilibres de l'organisme. Le K-tape a pour but de soutenir le processus de guérison des dysfonctionnements musculaires, tendineux, ligamentaires et circulatoires.

L'idée de base est que les muscles ne sont pas seulement responsables des mouvements du corps, mais interfèrent également dans la circulation sanguine et lymphatique.

Lors d'une lésion musculaire ou d'une inflammation, l'espace entre la peau et le muscle se réduit, et avec lui cette circulation sous-cutanée, stimulant du même coup la douleur. Le taping kinésiologique allège cette pression, tout en soutenant la zone sensible. De plus, ces bandes antiallergiques, constituées d'un côté adhésif et d'un autre en pur coton, empruntent à la peau son épaisseur, son poids et son élasticité. Ces propriétés permettent de transmettre des informations sensorielles fines au reste du corps par le biais des récepteurs cutanés, et donc de stimuler les mécanismes naturels de guérison. Egalement il y a un effet équivalent à un drainage lymphatique soit et massage des tissus profonds.

L'Acu-taping a était développé et décrit pour la première fois par Dr. H.U. Hecker et Dr. K. Liebchen. En Akutaping on colle les bandes le long de certain trajet de méridiens et point d'acupuncture  selon  les principes de la médecine traditionnelle chinoise. La méthode de « Akutaping » diffère sensiblement de celle de la méthode décrite par Kinesiotaping Kase Kenzo.

En conséquence, l'éventail des indications pour Akutaping est également étendu, en plus de la douleur, en principe, toutes les autres maladies qui peuvent être traitées avec l'acupuncture sont concernées (Allergies, les infections chroniques, des douleurs abdominales, indigestion, troubles fonctionnels, troubles psychosomatiques, l'asthme, les maladies inflammatoires de l'intestin , les acouphènes, douleurs menstruelles, la neuropathie, des maladies pendant la grossesse).

Les premières expériences avec la combinaison de l'acupuncture et Akutaping montrent de bons résultats. La conclusion est que la combinaison des deux méthodes est jugé  favorables à long terme.